Désormais, le franchissement à la hausse d’un seuil d’effectif ne sera pris en compte que lorsque ce seuil aura été atteint ou dépassé pendant 5 années civiles consécutives.
Toutefois, ce délai de 5 ans ne s’appliquera pas dans certaines situations.