Les sociétés de personnes pouvant opter pour un assujettissement à l’impôt sur les sociétés (IS) ont désormais la possibilité de renoncer à cette option. Cette exception au principe d’irrévocabilité de l’option pour l’IS est applicable sous les conditions suivantes :- le renoncement est possible durant les 5 premiers exercices suivant celui au titre duquel l’option a été exercée ; le renoncement doit être notifié à l’Administration avant la fin du mois précédant la date limite de versement du premier acompte d’IS de l’exercice au titre duquel s’applique la renonciation ; le renoncement est définitif : l’option n’est plus ouverte à la société Ces aménagements s’appliquent à l’impôt sur les sociétés dû au titre des exercices clos à compter du 31 décembre 2018.