L’évaluation d’une entreprise consiste à proposer une valeur ou une fourchette de valeurs aux actifs de l’entreprise, et en aucun cas à proposer un prix. Il est donc nécessaire de faire la distinction entre ces deux notions.

En effet, la valeur d’une entreprise est le résultat de l’application d’une méthode d’évaluation, elle dépend à la fois de l’agent économique qui réalise la transaction (analyste, investisseur, acquéreur, etc.) et des objectifs qu’il poursuit.

Le prix d’une entreprise correspond au montant qu’un investisseur est susceptible de payer pour en faire l’acquisition. Il représente le fruit d’un processus de négociation entre un acheteur et un vendeur.

Dans le cas d’une opération portant sur une cession/acquisition, le cédant cherchera à obtenir la valeur la plus élevée possible, tandis que l’acquéreur visera à obtenir une valeur moindre.

Le prix de cette transaction est le montant sur lequel se mettent d’accord les deux parties (cédant, acquéreur)

L’évaluateur ne participe pas à l’activité de l’entreprise, mais porte seulement un regard extérieur sur elle. Il est un tiers qui l’observe, tente de comprendre son marché, sa stratégie, son évolution, et retranscrit cette compréhension dans le langage financier qui lui est propre.

EVALUER c’est donner son opinion sur la valeur d’une entité, il s’agit donc de prendre position, d’argumenter, de convaincre. Pour ce faire, l’évaluateur doit posséder certaines compétences techniques.

L’intérêt du calcul d’une Valeur est, d’une part, de proposer une base rationnelle de négociation et, d’autre part, d’évaluer la surenchère qu’un acquéreur est prêt à payer compte tenu de son intérêt par rapport à la société cible.

La mission consiste donc en la remise d’un rapport d’évaluation comprenant, une présentation et une analyse des données financières de l’entreprise ainsi qu’une valorisation de l’entreprise à partir de diverses approches méthodologiques.

En fonction du contexte (fiscal, juridique, transactionnel…), la valorisation des actifs, tels qu’ immobiliers, il est nécessaire d’obtenir des références de professionnels intervenant dans le périmètre géographique de l’implantation du bien, afin de garantir la juste valeur du bien à l’instant T dans des conditions normales de libre marché.